Intégrer un incubateur, c’est profiter d’un accompagnement sur-mesure

Le mardi 07 Février 2017
Les incubateurs

Un incubateur peut-être représenté comme un cocon dans lequel les jeunes pousses grandissent en toute sérénité. « Les incubateurs permettent de passer plus rapidement du stade d'une idée à une startup qui se développe  », explique Jean-Pierre Léac , Responsable du pôle Innovation et Développement chez Nord France Innovation Développement (NFID). Les porteurs de projets bénéficient ainsi d'aide méthodologique pour créer leur entreprise, mais aussi de conseils sur les plans financier, technologique, commercial, juridique, management… Et ils profitent d’un réseau complet !

En Hauts-de-France, ce sont 10 incubateurs qui identifient les projets d’avenir et les accompagnent sur la voie du succès. Tous sont spécialisés selon les domaines d’activités stratégiques de la stratégie de recherche et d’innovation régionale : santé & alimentation, matériaux – chimie & recyclage, ubiquitaire & Internet des objets, agriculture & agro-industries, Images, Energie.

Les incubateurs, des usines à success-story !

Voici quelques exemples d’entreprises en devenir, « made in Hauts-de-France », et issues d’un incubateur régional… MDoloris Medical Systems , issu du bio-incubateur Eurasanté , permet de rendre la douleur visible grâce à des systèmes de mesure innovants. Avec Critizr , start-up accompagnée par Euratechnologies , les clients peuvent interpeller directement les directeurs du magasin en cas de mécontentement.  La jeune entreprise innovante emploie une trentaine de personnes et vient de lever un million d’euros. Avant même de lancer son premier jeu vidéo, la société Enigami  est parvenue à se constituer une communauté de fans grâce à une campagne kickstarter réussie. L’entreprise de la Plaine Images   a séduit l’éditeur français Focus Home Interactive et est en passe de commercialiser son jeu sur PC et consoles.

Se faire accompagner par un incubateur, gage de succès ?

« Bien sûr, il est possible de créer son entreprise innovante sans passer par le stade de l’incubation. Mais un incubateur joue un rôle de guide. Il facilite et rend plus rapide la création de la startup !  », précise Jean-Pierre Léac. Le passage en incubation n'excède pas 12 mois, 18 mois dans certains cas particuliers.

Les prochains défis des incubateurs : l’emploi et l’accompagnement post-création

La mission initiale d’un incubateur est de créer de l’emploi. Et cela passe par l’accompagnement des porteurs de projets : « La région Hauts-de-France a réussi son premier pari de doubler le nombre de startups créées et de développer une culture entrepreneuriale forte. Cap désormais vers la création de "scale-up" , ces startup au potentiel d'hyper croissance et de création d'emplois ! Les incubateurs construisent aujourd'hui une offre d'accompagnement post-incubation  pour relever ce défi», détaille Jean-Pierre Léac.

Pour en savoir plus, RDV sur la rubrique Créer mon entreprise  !