L’innovation, source d’emplois stratégiques dans notre région

Le mercredi 02 Mars 2016
Innovation-Emploi

La relation innovation-emploi, bien qu’étudiée depuis longtemps est toujours aussi complexe. Si l’innovation peut faire émerger de nouveaux emplois, elle peut, dans le même temps, accélérer la disparition d’autres emplois ou en déprécier les formes.

Les récents efforts pour une meilleure mesure de l’innovation au niveau régional, et particulièrement les enquêtes innovation  menées depuis 2008, montrent que l’emploi progresse plus vite dans les entreprises innovantes. Parallèlement l’observation de l’évolution des emplois en Nord-Pas de Calais , montre qu’aussi bien dans l’industrie que dans le tertiaire, la part des cadres et ingénieurs et celle des professions intermédiaires augmente avec la hausse du niveau technologique ou de l’intensité des connaissances des entreprises.
 

Trois éléments récents viennent compléter ces observations :

  • Les travaux de NFID et de l’Insee  menés sur l’Innoscope, soulignent que la part des cadres dans les entreprises innovantes est trois fois plus importante que pour l’ensemble des entreprises ;
  • les incubateurs régionaux, véritables foyers de la création d’entreprise innovante, hébergent des porteurs de projets majoritairement diplômés au-dessus de Bac+4, avec plus d’expérience et mieux formés que la majorité des entrepreneurs classiques. Le taux de pérennité de ces jeunes entreprises mesuré à trois ans est même de 81% !
  • Une récente cartographie des cadres dans la nouvelle région Nord-Pas de Calais-Picardie publiée en 2015 , illustre une croissance dynamique du nombre de cadres (de conception-recherche, de prestations intellectuelles, de gestion, culture-loisirs et commerce inter-entreprises) dans un contexte de diminution du nombre d’actifs.

Par conséquent, même si le taux de chômage régional se maintient à un niveau très (trop) élevé, il est établi que l’innovation joue un rôle dans la croissance des emplois et compétences stratégiques, dont notre région a grandement besoin pour assurer la transformation de son économie et préparer les métiers de demain.

Dès lors, on comprend mieux l’importance de la politique régionale de soutien à l’innovation et la recherche qui est menée actuellement . Elle permet à notre région de converger vers une économie de la connaissance, basée sur les compétences et les savoir-faire de ses habitants, l’excellence de ses formations et de sa recherche, l’efficacité de ses porteurs de projets et de ses entreprises.

Pour terminer, une récente enquête de la CCI de région auprès de 5000 chefs d’entreprises , montre qu’ils sont 75% à juger l’innovation prioritaire pour leur développement !

Bien entendu l’innovation n’est pas LA solution à la relance de l’emploi dans notre région, mais au vu des observations récentes et de la conjoncture favorable, elle peut y contribuer fortement.