La proximité, un enjeu pour développer l’innovation dans les territoires

Le mercredi 16 Mars 2016
l’innovation dans les territoires

Le mois prochain, le groupe innovation de la Côte d’Opale, fêtera ses 25 ans. Une initiative soutenue dès avril 1991 par des dirigeants locaux pour faciliter l’accès à l’innovation aux porteurs de projets du territoire. « En 25 ans, nous avons accompagné près de 250 projets, au rythme d’une réunion de travail par mois  », souligne Philippe Chavatte, co-fondateur du groupe. Ce groupe innovation basé à Boulogne-sur-Mer fait office de précurseur dans la région.

Une proximité source d’innovation

Selon une note publiée par la CGET (Commissariat général à l’égalité des territoires) en septembre dernier, « les territoires situés hors des espaces urbains denses ont les capacités d’innover. L’innovation y représente un enjeu fort tant dans une perspective de réduction des inégalités territoriales que du point de vue de l’invention de nouvelles réponses spécifiques pour ces espaces stratégiques pour le pays dans son ensemble  ».

L’un des facteurs de réussite du développement de l’innovation dans les territoires est la notion de maillage. Un point abondé par Philippe Chavatte : « La proximité c’est la clé ! Elle est vitale pour favoriser l’éclosion de projets innovants partout en France. Un groupe comme celui de la Côte d’Opale apporte des réponses directes aux porteurs de projets. Mais aussi concrètes grâce aux liens que nous avons noué avec l’INPI, BpiFrance, Aquimer et l’ULCO ». Yves Marchand, ancien dirigeant d’une société spécialisée dans la production de machines spéciales conforte les propos de M. Chavatte. Il a fait appel au groupe innovation de la Côte d’Opale pour faciliter ses dépôts de brevets : « un groupe innovation a pour vocation d’aider les porteurs de projets à identifier les bons prestataires techniques mais aussi de créer du réseau et de prendre du recul. En tant que chef d’entreprise, on n’a pas le temps de courir partout. Un réseau de proximité permet de gagner du temps  ».

Et les résultats sont là !

Sur la Côte d’Opale, on observe que les entreprises boulonnaises mènent plus de projets innovants à forte envergure que sur le reste du territoire. On constate les mêmes tendances en matière de conduite de projets européens. L’Innoscope * montre que le territoire de Boulogne sur Mer compte en proportion plus d'entreprises innovantes et moins d'entreprises non innovantes que la moyenne régionale.
Faut-il y voir un effet du club innovation ? Très certainement.
 

Le groupe innovation Côte d’Opale soutient les porteurs de projets innovants du territoire en leur apportant des compétences clés et en les mettant en relation avec des gens d’expérience.

Le groupe innovation Côte d’Opale a été créé en 1991 à l’initiative de dirigeants d’entreprises innovantes des arrondissements de Boulogne-sur-Mer et de Montreuil, il s’inscrit parfaitement dans la dynamique du réseau régional J’innove. Ce groupe se réunit le 3ème  mercredi de chaque mois, de 16h à 19h, sauf en juillet et en août. A ce jour, cela représente 250 projets accompagnés. Depuis 24 ans, il a permis la diffusion des bonnes pratiques de l’innovation ainsi que l’émergence d’un réseau solide d’entreprises innovantes. Les participants sont variés : dirigeants, INPI, BPI, ULCO, Aquimer… Ils sont tous bénévoles. Les réunions sont exclusivement centrées sur l’accompagnement de projets innovants, dont la plupart ont abouti à des créations d’entreprises ou au développement d’activités.

> Pour plus d'informations, contactez le groupe Innovation de la Côte d'Opale  : contact@groupeinnovation-cotedopale.org

*Innoscope : outil régional de diagnostic du potentiel d’innovation.